L’innovation sociale dans les quartiers prioritaires

Le 14 mars dernier, Les Petites Rivières est intervenue en appui de l’ANRU (agence nationale pour la rénovation urbaine) dans le cadre de l’organisation d’une journée dédiée à l’innovation dans les quartiers prioritaires.

 

 

Accompagner 19 projets d’innovation dans les quartiers

L’ANRU, qui est opérateur du Programme d’investissements d’avenir (PIA) « Ville et territoires durables », accompagne 19 projets d’innovation dans le cadre d’une action intitulée « Viser la très haute performance et l’innovation environnementale pour le renouvellement urbain ». Ces projets, qui entrent actuellement dans leur phase opérationnelle, sont menés dans des quartiers en renouvellement urbain et visent l’amélioration du cadre de vie des habitants. Les collectivités et leurs partenaires (bailleurs sociaux notamment) qui les portent sont à la recherche de solutions concrètes pour répondre à leurs enjeux. C’est dans ce contexte que l’ANRU a souhaité organiser à leur attention une journée de rencontres et d’échanges avec des acteurs de l’innovation sociale et urbaine.

 

Créer des connexions entre acteurs de la ville et structures de l’innovation sociale et urbaine

Cette journée a permis de réunir environ 400 participants, dont plus de 60 collectivités locales porteuses de projets de renouvellement urbain, accompagnées de leurs maîtres d’ouvrage, et quelques 70 structures de l’innovation (start-ups, grandes entreprises, structures de l’économie sociale et solidaire, organismes de formation et de recherche…). Celles-ci ont présenté des solutions relatives aux usages et services aux habitants, à l’agriculture urbaine, à l’économie circulaire, à la santé, à la construction, à la rénovation, ou encore à la mobilité.

Cette journée a démontré, si cela était encore nécessaire, que l’innovation sociale était aussi importante et réelle que l’innovation technologique et d’autant plus lorsque l’on aborde les thématiques liées à la ville durable et à la « Smart City ».

Le format très dynamique de la journée avec les speed meetings, les pitchs et les pecha kuchas, a facilité les rencontres et a été fortement apprécié par les acteurs présents qui attendent désormais la deuxième édition avec impatience.

Pour Les Petites Rivières, ce fut une belle opportunité de mobiliser quelques-uns de ses partenaires de l’économie sociale et solidaire en vue de créer entre eux et les acteurs de la ville des connexions utiles. Nous les remercions de leur implication et de leur confiance.

 

Nous avons beaucoup apprécié participer à cette journée ! Pour la richesse des débats et des interventions d’une part et pour la diversité des acteurs présents à cette rencontre d’autre part ! Cela nous a permis de faire connaître le mouvement Discosoupe à des acteurs présents sur le terrain et de leur faire découvrir cet outil vecteur de lien social axé sur une problématique bien connue dans les quartiers populaires : la lutte contre le gaspillage alimentaire. Nous vous remercions de nous avoir conviés à ce rendez-vous ! 

Laetitia Prado, co-fondatrice,  association La Pastèque

 

L’innovation sociale dans les quartiers prioritaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *