RH inclusives : les partenariats entre entreprises et SIAE en débat

Le 20 décembre dernier, Les Petites Rivières animait une table ronde sur le thème « l’insertion par l’activité économique : une solution aux besoins de recrutement des employeurs, un partenaire pour recruter autrement ?« . Ce temps d’échange prenait place dans le cadre d’une matinale organisée par la Fédération des Acteurs de la Solidarité Ile-de-France pour le compte de l’inter-réseau francilien de l’IAE : le GRAFIE.

5 témoignages se sont succédé, reflétant des points de vue complémentaires : académique, institutionnel ou issus d’expériences concrètes. Ainsi ont pris la parole :

  • Emmanuelle Marchal, directrice de recherche au CNRS, dont certains travaux portent sur l’incidence des pratiques de recrutement sur les exclusions et le chômage ;
  • Laurent Bizot, président de l’UNEP Ile-de-France et gérant de la PME Bizot Paysagistes, qui rencontre de grandes difficultés de recrutement sur des postes de jardiniers et est intervenu pour expliquer les partenariats en cours avec des structures de l’économie sociale et solidaire (ESS) afin de trouver de nouvelles solutions ;
  • Vincent Poirel, administrateur de l’Association Française des Managers de la Diversité (AFmD), venu évoquer les travaux du réseau sur l’inclusion ;
  • Cédric Hervé, directeur de Pôle ESS à la Fondation de l’Armée du Salut, animateur de La Cité de Refuge, établissement de la Fondation qui a développé un partenariat RH innovant avec l’entreprise de restauration collective GERES.
  • Steven Marchand, chargé de mission IAE/Emploi/ESS au sein de la Fédération des acteurs de la solidarité Ile-de-France.

« On ne pourra pas faire seuls le
travail de l’accès à l’emploi durable des personnes qui en sont éloignées : il faut que l’entreprise nous y aide »

Cédric Hervé, Fondation de l’Armée du Salut

La table ronde a permis de mettre en avant le rôle joué par les structures d’insertion pour renforcer l’employabilité des personnes en difficulté, dans l’objectif de leur permettre de retrouver un emploi dans une entreprise classique à l’issue de leur parcours.

De nombreuses bonnes pratiques ont été relevées pour illustrer les partenariats RH entre entreprises classiques et structures d’insertion : visites d’entreprise ou sessions de découverte de métiers, périodes de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP), mais également, projet plus innovant, co-création d’ateliers et chantiers d’insertion avec un acteur de l’ESS et une entreprise. Par ce biais, l’entreprise peut ainsi participer à l’encadrement technique et à la formation des salariés pendant leur parcours… préparant ainsi au mieux leur intégration au sein de ses effectifs.

Pour conclure et aller plus loin, les intervenants ont exprimé la nécessité de développer les intermédiaires pour faciliter le matching entre offre et demande ; de former davantage les managers des entreprises classiques à l’inclusion de personnes en difficulté ; et de manière plus large, de rendre plus visible les structures d’insertion comme partenaires RH.

Un temps d’échange passionnant sur une thématique émergeante dont nous ne manquerons pas de vous reparler en 2019 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.