Les Petites Rivières et l’impact social des startuppeurs

En juin dernier, nous sommes intervenus à l’occasion d’un afterwork au sein de Fincoach Le Hub, espace de co-working qui rassemble des professionnels du coaching. Objectif : sensibiliser porteurs de projet et coachs à l’intérêt de renforcer son impact social, voire de s’engager sur la voie de l’entrepreneuriat social.

Il s’agissait de démontrer que chacun, à son niveau, et dès les premières heures de son aventure entrepreneuriale, peut identifier des zones d’actions pour développer un impact social et environnemental positif. Au premier rang de ces actions, on peut citer les achats que les startuppers sont amenés à faire, quelle que soit leur activité. Ces derniers constituent souvent un axe d’engagement social et/ou environnemental facile à mettre en oeuvre. Pour les achats de fournitures mais aussi d’énergie, de communication, de prestations logistiques… Les acteurs de l’économie sociale et solidaire (ESS) qui combinent chaque jour mission économique et mission sociale, sont un vivier de fournisseur atypiques qui permettent aux start-ups de répondre à leurs besoins tout en contribuant à la résolution de problématiques sociétales telles que l’emploi, l’inclusion, ou encore la protection de la planète.

Étant donné le degré de connaissance des personnes présentes en matière de RSE et d’engagement social, la discussion a toutefois vite évolué sur comment aller plus loin et devenir soi-même entrepreneur social.

Aussi, après avoir expliqué les modèles « intermédiaires » que constituent les entreprises labellisées « B-Corp » et échangé sur le débat autour des « entreprises à mission », nous nous sommes attardés plus spécifiquement sur les conditions pour devenir entreprise reconnue de l’ESS au sens de la loi Hamon de Juillet 2014, celles pour obtenir l’agrément « Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale » (ESUS), et les avantages associés.

Merci à Frédérique Clavel, fondatrice de Fincoach, pour cette belle opportunité et ces échanges très instructifs !

 

Les Petites Rivières et l’impact social des startuppeurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *